Actualités Nationales

Appel Aux Architectes

 

 

APPEL AUX ARCHITECTES

Une deuxième année s’écoule derrière nous, en tant que représentants de nos confrères, qui nous ont manifesté et confirmé leur confiance.

Aujourd’hui voilà ce qu’il en est :

Nous faisons face à la triste réalité des lacunes des règlements qui nous régissent, au point d’y comprendre qu’ils ont été confectionnés sur mesure pour maintenir le contrôle des instances   ; cela veut dire :  un groupe d’anciens ,deux et trois mandats derrière eux , s’assurent une majorité de membres au C.N.O.A. et s’y croient tout permis, ça s’est déjà fait par le passé, mais cette fois ci avec votre appui ,votre soutien et notre abnégation, nous remettrons l’ordre dans l’ordre  -in chaa ALLAH- ( exemple : notre règlement intérieur exige que la commission de discipline soit majoritairement composée par les membres du conseil national , d’accord mais pour cette fois c’est la majorité des membres du CNOA qui sont défaillants ! qui les juge ? eux même …voyons , nous en sommes à cette situation ,déjà vécue par un passé très récent ,avec aucune suite, aucune sanction et le cirque continue , heureusement qu’il reste encore une Femme et des Hommes honnêtes  au CNOA ,  nous avons pu installer une commission de discipline réglementaire mixte ,qui s’est engagée à traiter les dossiers disciplinaires et à proposer les amendements d’usage utiles au règlement intérieur.

  

Dieu merci, l’objectif  « communication » aujourd’hui atteint, nous pouvons, et nous devons toute la transparence à notre  communauté. ­­ nous disposons d’un site web superbe, cnoa-dz.com, qui ne demande qu’à être exploité. il a été confié mais négligé à et par EL Djoun, président défaillant et déchu  du CLOA de Ghardaïa membre du CNOA, et cas disciplinaire caractérisé, à traiter éminemment. ce même site aujourd’hui exploité  par nos soins  a été contesté par nos détracteurs (membres du CNOA) parce qu’il les dévoile, ainsi que leurs pratiques.

  De  nos acquis contestés il y a aussi :

  * le nouveau siège national dans sa dignité (trouvé, loué, aménagé et équipé par la SG, après adoption de la résolution y Afférent en conseil), avant c’était un dortoir et …..alcool compris : reliquat de bouteilles sur les lieux, aujourd’hui avec secrétariat permanent,  lignes téléphoniques, internet, outils informatiques gracieusement acquis par la SG, archives ordonnées, registres, système d’alarme relié..etc. objet de contestation  ne visant ni plus ni moins, qu’a une diversion occupant l’attention des membres qui travaillent, à traiter les futilités ne servant personne, en maintenant le statut-quo de médiocrité et de division ,dans lequel nous nous trouvons depuis presque une année ,sans avoir bougé une seule des résolution (adoptées et confiées à ces mêmes contestataires , pour traitement – règlement intérieur -assises 2°sur l’architecture –cahier des charges général – règlements des concours – rémunération maitrise d’œuvre etc.)  dont ces dossiers, comme par hasard, ont été confiés aux plus virulents des contestataires   !!!! ils n’ont en bougé mot.  préoccupés par les conséquences de l’audit, leur fixation : le bloquer, mais n’ayant pas le pouvoir de le faire ils tentent de déstabiliser le bureau (retrait de confiance, démission collective, restructuration du bureau et dénigrements de toutes sorte sur les personnes de la SG et du Président, écrits à l’appui) tout a été essayé mais en vain. parmi ces contestataires qui sont au nombre de 6 (six) dont un membre inéligible dans toutes les instances de l’ordre pour délit infamant ,récemment découvert , et trois membres défaillants et démissionnaires collectifs de leurs CLOA  sont relevés de toutes activités de l’ordre en attendant les décisions de la commission de discipline installée, nous sommes au-delà de 4000 architectes inscrits au tableau national , sommes-nous obligés de nous faire représenter par des cas défaillants et disciplinaires avérés et perdre notre énergie dans des futilités aussi gratuites , NON .Mon avis est que toute défaillance exclue son auteur de l’ordre des architectes, toutes instances confondues.  

    *  l’assainissement, point essentiel de notre programme, et prépondérant à la situation des architectes devant leur droit d’exercice (je cite les étrangers qui exercent sans aucun contrôle chez nous, le contraire chez eux me surprendrait, n’oublions pas tous les non architectes qui ont des mises à jour et qui occupent le terrain avec des complicités des pseudo-responsables de l’ordre, et qui ne veulent pas que ça change au vu de leurs éventuels  déficit)

eh bien cet assainissement est contesté, mieux que ça, cinq des sept  présidents de CLOA dont 3 (trois) sont membres du CNOA (défaillants et démissionnaires collectifs) ne complètent pas les dossiers des architectes à inscrire au tableau, simplement parce que, anguille sous roche. En plus de ne pas payer leur quoteparts au CNOA : c’est carrément de l’arrogance vis-à-vis de l’institution et du mépris à l’égard des confrères.  

Ayant bien diagnostiqué le mal : Celui-ci tourne autour d’un trafic d’influence et d’argent, je comprends aujourd’hui toutes les réactions et les réticences de nos détracteurs :

 MAIS ; après le contrôlé des mises à jour ‘code-barres’  limitation du trafic (preuve à l’appui plus de 300 fausses mises à jour sont en circulation, enquête en cours), après le contrôle des dossiers des architectes ouvrant le droit à l’exercice de la profession, après la mise au point et le ménage dans cette confusion volontaire  des instances

CNOA - CLOA - DELEGATION, après l’amendement logique et durable du règlement intérieur, en congrès très bientôt, après des sanctions disciplinaires justes et exemplaires, nous aurons accompli l’assainissement complet et je vous assure que les responsables de l’ordre qui viendront après nous, n’auront pour tâches que l’objectif noble de notre très noble profession.

 Donc j’appelle à tous nos confrères convaincus de notre démarche de nous soutenir par engagement signé sous forme de pétition à adresser au CNOA  dans les dix (10) jours qui suivent la réception de ce communiqué et ce afin de conjuguer nos efforts et de mener à terme cette dernière tâche pour passer enfin à des dossiers plus constructifs .

…………………………………………………………………………………………………………………………..

 

Nous soussignons notre soutien à la démarche de Mr Benboulaid .K , président du CNOA

 

NOM PRENOM WILAYA

E.MAIL   SIGNATURE

 

 

 

 

                                                       

                                                                                                 LE PRESIDENT DU C.N.O.A

                                                                                                              K. BENBOULAID

Accueil | Mentions légales | Crédit photographiques | Liens utiles | Contact |
Copyright © 2009-2011 CNOA

Hébergement & Développement : RAPIDE PUB