Actualités Nationales
Vous êtes ici - >> Accueil > Actualités > nationales > IMPORTANT

IMPORTANT

AVIS A L'ENSEMBLE DES ARCHITECTES,

AUX MEMBRES DU CONSEIL NATIONAL,

AUX MEMBRES DES CONSEILS LOCAUX ELUS,

AUX MEMBRES DES EX CONSEILS DE REGIONS

 

Après les turbulences qui ont secoué notre institution, ayant plongé toute la corporation dans une situation de crise intense, orchestrées par un pseudo groupe et à leur tête, Sieur T.O qui a usurpé pendant un temps le titre et la fonction de président du CNOA, la sanction prononcée par la justice à son encontre vient de mettre fin à cette aventure qui a porté une lourde atteinte à notre institution.

 

Le mouvement de protestation mené par quelques membres démissionnaires du CNOA manquant cruellement de crédibilité, n'est qu'une réaction directe aux réformes que j'ai voulu engager et qui ciblaient la moralisation des instances de l'Ordre, l'audit des comptes et le respect des textes règlementaires afin de rompre avec les pratiques du passé en instaurant une véritable transparence dans le gestion des affaires de l'Ordre. Il y a lieu de rappeler que ces membres ont tous brigué plusieurs mandats dans les instances de l'Ordre et se sentaient directement visés.

Soucieux des conséquences d'une telle initiative, ce groupe a tenté de paralyser les activités du CNOA au lieu de se conformer au programme adopté par la majorité, dans un esprit positif et constructif.

Il est tout de même curieux que Mr KAHOUADJI, au nom de ce groupe, continue à transgresser les règles allant jusqu'à semer le doute sur une décision de justice qui détient toutes les preuves de l'illégalité de la démarche adoptée, en s'adressant publiquement à Mr le Ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, tentant inlassablement de justifier des faits entachés de "faux".

Je tiens à rappeler à ce groupe que le processus de changement revendiqué par une majorité écrasante des architectes a été mené démocratiquement au travers des multiples assemblées générales des architectes qui ont eu lieu dans les différentes wilayas du pays. (PLUS DE 30)

Aussi, la conférence nationale des architectes tenue à Zéralda le 15/16 Avril 2012  à laquelle ont pris part plusieurs invités de marque, notamment les représentants du Ministère de l'Habitat, de l'Ecole d'architecture, des directeurs de bureaux d'études publics, les représentants du syndicat des architectes.... a permis l'élargissement du débat, d’écouter plus de voix, d'étaler toutes sortes de problèmes et d'offrir plus d’alternatives pour plus de solutions.

Cette conférence a permis l'installation d'ateliers pour lancer les chantiers de refonte de tous les textes qui régissent le secteur des études depuis l’accès à la commande publique jusqu’à la définition des conditions dans lesquelles nous nous devons de travailler ensemble. Ces travaux auxquels ont pris part beaucoup d'architectes, ont suscité un réel engouement.

En conséquence, il n' y a plus de place à l'aventurisme. Personne ne peut prétendre aller à l'encontre de la volonté de la majorité écrasante des architectes qui a décidé de prendre son sort en main.

J'appelle l'ensemble des forces vives de notre corporation, toutes et tous ceux qui sont munis de bonnes intentions et voudront œuvrer pour privilégier l'intérêt général, à se rassembler autour d'idées nouvelles visant l'amélioration des conditions d'exercice de notre noble profession au sens le plus large.

 

J'appelle l'ensemble des forces vives de notre corporation, toutes et tous ceux qui sont munis de bonnes intentions et voudront œuvrer pour privilégier l'intérêt général, à se rassembler autour d'idées nouvelles visant l'amélioration des conditions d'exercice de notre noble profession au sens le plus large.

A l'opposé, si d'autres voudront s'écarter des lignes tracées par les textes qui nous régissent, ils se verront poursuivis en justice à chaque fois que cela s'imposerait.

J'annonce au passage la tenue  d'un congrès thématique qui se tiendra dans les prochaines semaines (la date et le lieu seront communiqués ultérieurement). Le processus engagé sera clôturé par la convocation du congrès électif à la fin de l'année en cours, date à laquelle notre mandat prendra fin.

L'heure de l'alternance a sonné. Les architectes n'ayant pas encore constitué leurs CLOAs  de wilayas ont un délai de trois mois pour organiser leurs élections afin de participer aux travaux du congrès électif qui fédèrera tous les représentants élus des architectes.

Par ailleurs, il y a lieu de savoir que la mise à jour a été remplacée par l'extrait d'inscription au tableau national des architectes, seul document stipulé dans le décret législatif 94/07, lequel sera délivré annuellement. Les architectes sont appelés à se rapprocher de leurs CLOAs respectifs ou du CNOA pour le retirer en s'acquittant du paiement de leurs cotisations.

Enfin, je ne manquerai pas de remercier, au nom de toute la corporation,

Mr le Ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, qui a répondu favorablement à notre demande de réévaluation des honoraires de la mission "contrôle et suivi des travaux" qui étaient très bas au vu de la responsabilité qui en découle.

 

Le President du CNOA

Mr BENBOULAID Khaled

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accueil | Mentions légales | Crédit photographiques | Liens utiles | Contact |
Copyright © 2009-2011 CNOA

Hébergement & Développement : RAPIDE PUB